Sécurité

Kinshasa: Ujana, une nouvelle variante de la police qui sème la terreur

L’insécurité à Kinshasa est devenue une vie normale de chaque citoyen de la capitale. Les habitants de la capitale RD-Congolaise sont victimes d’atrocités causées par certains éléments de la police.

Ce fléau a déjà dépassé sa phase finale, a ce jour il ne se passe pas une semaine sans déplorer un cas de vol à mains armées, des menaces, d’enlèvement par les hommes en uniforme bleue.

Ces agents de l’ordre censé protéger la population et leurs biens se transforment actuellement en lion cherchant qui dévorer.

Cette situation devient inquiétante dans certaines communes jusqu’à pousser certains kinois à envier vivre ailleurs que.

Les Ujana, cette nouvelle espèce de la police qui ne pardonne pas. Il faille seulement croiser les kuluna dans les heures tardives que ces utilisateurs abusifs de la loi. À leurs yeux, téléphone, argent, chaussures ou autre bien de valeur ne peuvent passer inaperçu. Ils ravissent sans remords, matraquent, menacent et blessent les plus têtus qui s’imposent à eux.

Les autorités semblent être dépassées par la situation. Comment peut t-on stopper cet hémorragie sécuritaire au coeur de la capitale?

Toutefois la source de provenance reste ces agents des désordres.

Il faudra savoir que cette maladie touche actuellement toutes les provinces de la RDC. À Kananga chef-lieu de la province du Kasaï Central, un ancien gouverneur et sa femme ont été blessés dans la nuit du samedi 29 mars à ce dimanche 21 mars. Bienvenu l’État de droit.

Naomie itada M/ Lecorbeau.Net

Bouton retour en haut de la page