Sécurité

La police tue un étudiant de 3 ème graduat à Mbuji-Mayi

Lors des échauffourées autour de l’Institut supérieur des techniques médicales (ISTM) de Mbuji-Mayi ce lundi, un étudiant de 3ème graduat en Gestion hospitalière a rendu l’âme suite à une balle tirée par de l’un des éléments de la police nationale congolaise.

Les étudiants réclamaient la poursuite de la mi-session suspendue depuis vendredi dernier suite à la grève des enseignants qui réclamaient auprès de la direction générale  de l’institution, un traitement équitable de leurs émoluments.

Les gaz lacrymogènes sont assez coûteux pour l’État Congolaise puisse les remettre à la police Nationale pour étouffer les manifestations et d’éviter les morts par balles réelles!

RL/lecorbeau.net

Bouton retour en haut de la page