Politique

RDC : Félix Antoine Tshisekedi, Dora l’exploratrice !

Le chef de l’État séjourne à Doha, la capitale Qataris depuis le dimanche 28 mars pour un partenariat économique entre la RDC et le pays cher au Cheikh Tamin ben Hamad Al thami. Ça c’est selon ses services de communication.

Depuis sa prise de pouvoir Antoine Félix TSHISEKEDI a effectué les voyages innombrables qui inquiètent la population surtout en cette période où tout semble être bloqué avec la crise sanitaire due au coronavirus et à cela s’ajoute l’attente interminable du gouvernement dit de l’union sacrée.

C’est depuis le 15 février 2021 que la télévision nationale congolaise a annoncé la nomination de Sama lukonde comme premier ministre d’un gouvernement dont la sortie nous ramène au mythe de « Jésus revient bientôt ».

Certaines opinions affirment que, le Président congolais trouve répit dans les airs et serrer la main à certains présidents qu’il ne pensait jamais rencontré de son vivant plutôt que de résoudre les problèmes accentués par le brassage toxique que constitue la fameuse union sacrée.

Cette union sacrée ou blanchisserie des hommes qui ont causé du mal au pays, est-elle une arche qui regorge les espèces controversées de par leur nature ?
Plusieurs raisons tentent à expliquer la problématique de la longue attente du gouvernement Sama lukonde notamment la représentativité féminine.

La population congolaise forcée à faire un deuil national envers le président tanzaniens John Magufuli, un modèle du panafricanisme tandis que l’initiateur n’a toujours pas compris l’importance d’amoindrir les dépenses publiques comme l’avait fait celui qu’il a présenté aux congolais comme son modèle. Après son retour au pays, c’est quoi la prochaine étape ? On le verra

ARM/lecorbeau.net

Bouton retour en haut de la page