Actualités

RDC: le Ministère des affaires sociales est aux enfers

L’on se demande si le ministère des affaires sociales existe encore dans ce pays, car le social de la population s’en va petit à petit en poussière.

Le secteur social ferme ses portes aux citoyens du pays précisément aux personnes vivant avec handicaps entre autre les aveugles, qui envahissent les grandes artères de Kinshasa à la recherche du pain quotidien.

Ces personnes vivant avec handicaps passent nuit et jour dans les rues ,même celles les plus prestigieuse entre autre le boulevards du 30 juin en plein centre-ville, pour mendier.

Depuis le confinements de la commune de la Gombe au Mois de mars 2020, ces derniers sont visibles sur l’avenue des huileries et occupent le boulevard triomphal à la hauteur du palais du peuple. Les un qui s’en servent de leurs cannes comme guide d’autres sont accompagné par leurs femmes de fois par leurs enfants. Ils ont la manie d’attendre juste le feux rouges de signalisations du robot pour qu’ils frappent les glaces de chaque véhicules et quémander.

Ces gens sont exposé aux risques tels que les accidents routiers mais du vols et viols, Il semblerait qu’ils passent inaperçu aux yeux des autorités nationales et provinciales. Car aucune mesure de protection n’est prise pour la protection de ces personnes vulnérables.

Cependant le secteur du social attire de plus en plus des investisseurs au pays, ce dernier comptent aider la RDC a optimiser ses différents projets dans le social.

La question est de savoir d’où passe tous ces investissements ,pendant que le social de kinois est sens issus ?

Où est passé l’homme au peuple d’abord ? En réalité c’est plutôt « ma femme d’abord « ,car l’homme semble être romantique.

Il faut beaucoup exiger du prochain ministre en charge social, de revoir le social des kinois pour apporter un sourire au visage de la population au lieu de s’intéresser aux surprise amoureuse! Le peuple d’abord

Naomie itada.M/Lecorbeau.net

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page